Darkoneko's Weblog

Yesterday, today, and no future / time waits for no one

refroidissement d’ordinateur à l’huile (3) : un point

Posted by DarkoNeko sur vendredi 25 novembre 2011

[Un nouveau billet ! C’est noël ou quoi ?]

Comme vous le savez sans doute, j’ai construit  il y a un peu plus de 6 mois un « ordiquarium », un ordinateur refroidi par bain d’huile.

N’en déplaise aux mauvaises langues, le système continue d’être parfaitement fonctionnel :)

Évolution

juin 2011

novembre 2011

Alors en vrac :

  •  à force d’avoir laissé l’interrupteur pendre dans le vide, il a fini par se décrocher. Du coup j’allume l’ordinateur en faisant toucher les fils directement :D (C’est sans danger, hein, juste un fil de commande en 5 volts )
  • Les ventilateurs fonctionnent toujours. Si si.
  • Les disques dur (un 3″5 magnétique et un SSD) sont maintenant sur un support derrière l’aquarium. Le HD magnétique étant le seul élément faisant encore un peu de bruit, ça l’étouffe.
  • Plusieurs plaques d’aluminium aident maintenant à la dissipation thermique. La photo montre celles mises sur le transformateur, il y en a aussi une grande qui part horizontalement à l’arrière. Ça n’est pas forcément esthétique, mais à le mérite d’être efficace.
  • J’ai ajouté  du gravier spécial aquarium au fond  (trouvés à un prix dérisoire), après m’être assuré qu’ils n’allait pas déteindre et risquer d’affecter la conductivité électrique de l’huile.

Mesures

L’ajout de plaques métalliques pour aider à dissiper la chaleur a permis de faire baisser la température du bassin d’un peu plus de 10°C. La température du bain d’huile maintenant varie entre les températures suivantes (avec une température ambiante de 25°C  et une fois que l’huile à atteint sa température d’équilibre) :

  • 49°C en idle
  • 59°C avec les deux cores tournant à 100%

Comme indiqué dans le précédent billet, la température du CPU reste stationnaire à environ 5°C (core 1) et 10°C (core 0) au dessus de celle de l’huile.

6 Réponses to “refroidissement d’ordinateur à l’huile (3) : un point”

  1. Pour le point 1 -> respect.

  2. Yuki said

    C’est pas un peu haut 50°C en idle ?

    • DarkoNeko said

      ça pourrait être mieux (en ajoutant d’autres radiateurs) ; mais ça ne pose pas de problème particulier pour la durée de vie des composants

      C’est surtout la température en charge qui compte : selon leurs docs respectives, il ne faut pas que le CPU dépasse 78°C, ni que le GPU dépasse 105°C (bon là, j’ai de la marge)

  3. pilla said

    bonjour,
    J’ai moi même un projet similaire et votre petit reportage a répondu à la plupart de mes questions ( un Grand merci pour cela ! );
    cependant il reste pour moi un question en suspend : Quand est il de la pâte thermique, l’avez vous laissez ou non ? j’ai vu plusieurs poste contradictoire sur divers forums et de ce que j’ai pu lire les huiles minérales ont une moins bonne conductivité thermique que les pâte thermique en général. Ma questions serait donc comment se comporte la pâte thermique une fois immergé ? ne se « dissout » elle pas à la longue ?
    Merci d’avance !

  4. DarkoNeko said

    Bonsoir,

    J’ai laissé ma pâte là ou elle était ; Ayant démonté mon dissipateur CPU voici 2 semaines, je peut confirmer qu’elle est toujours là, sans trace de dissolution visible. Je suppose que ça dépend de l’huile utilisée.

    Concernant la conductivité thermique, la pâte (et le metal en général) est beaucoup mieux. Après vérification sur sur [[Liste des conductivités thermiques]] pour confirmer mon hypothèse :
    *la pâte thermique, à base d’argent, a une conductivité thermique de 2 à 3 watts/mètre/°C
    *l’huile a une conductivité thermique de 0.1 à 0.21W/m/°C

    Pour l’anecdote, j’ai expérimenté de laisser le CPU directement en contact de l’huile, sans dissipateur (mais avec protection BIOS sur la température pour qu’il ne surchauffe/grille pas) ; sans radiateur, le contact avec l’huile seul n’est pas suffisant pour dissiper correctement la chaleur produite par le CPU.

  5. pilla said

    Bonjour,
    Merci pour ta réponse, c’est également ce que j’avais pu lire sur la conductivité thermique entre la pâte thermique et l’huile.
    Pour l’huile je compte prendre de la primol 352.
    encore merci pour tes réponses, je continus à passer de temps à autre pour voir l’avancé du projet !

Sorry, the comment form is closed at this time.