Darkoneko's Weblog

Yesterday, today, and no future / time waits for no one

250.000 images de plus pour Wikimedia Commons

Publié par DarkoNeko le Jeudi 2 avril 2009

WikiMedia Deutchland, à travers un partenariat avec la SLUB Dresden (la bibliothèque régionale et universitaire de Dresde), viens d’obtenir la mise sous licence libre d’environ 250.000 images. Et à les entendre, ce nombre faramineux n’est que le premier pas dans cette collaboration!

Ces images sont en cours d’importation sur WikiMedia Commons, et des volontaires (dont peut-être vous?) vont passer un bon moment à les intégrer aux articles des diverses langues de Wikipédia et autres projets de la Wikimedia Foundation.

Un point particulier par rapport aux précédentes collaborations est la mise en place un système de double échange de métadonnées. Commons bénéficiera des metadonnées de ces médias, qui seront stockées dans un format particulier (probablement un modèle) ; de cette manière,  il sera possible de récupérer les améliorations faites sur Commons pour les répercuter sur la base de données d’origine.

Les institutions allemandes mettent de plus en plus de de leurs archives sous licence libre….ça fait réver, non ? Vous trouvez que ça devrais être pareil dans votre pays ? Rien de plus simple : contactez votre chapter local (probablement Wikimedia France ou Wikimedia CH) et dites leur que vous voulez vous lancer dans un projet de libération d’images.
Bah oui, ils sont prêts à vous donner plein de précieux conseils mais ils ont déjà leurs propres projets à s’occuper, donc… ils  ne le feront pas à votre place.

(source)

About these ads

Une Réponse à “250.000 images de plus pour Wikimedia Commons”

  1. Julien a dit

    Bonsoir,
    juste une petite précision par rapport à la dernière phrase : tout le monde n’a pas le temps libre nécessaire (ou les compétences ou l’envie) pour mener à bien une discussion visant à numériser un fonds documentaire ou à obtenir qu’il soit mis sous licence libre. L’association Wikimédia France (et Wikimedia Suisse aussi je suppose) peut, à partir d’un projet bien défini, mener ces discussions avec des gestionnaires de fonds documentaires.

    D’autre part, si des gens arrivent à mener les démarches individuellement, tant mieux, mais en fait, si derrière une initiative individuelle il n’y a pas une entité morale plus ou moins grosse, les démarches n’aboutissent généralement pas. En fait c’est pas aussi simple que ça d’obtenir la libération de contenu (ce qui ne rend le boulot de WMDE que plus impressionnant).

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 410 followers